Son-et-lumiere

When I was a boy with never a crack in my heart.

Dimanche 4 mars 2012 à 18:56

 Si vous êtes pianistes, c'est fort probable que vous ayez entendu parler de Scriabine. Si vous êtes musicien, ou grand amateur de musique, c'est possible. Sinon, c'est très très peu probable que vous le connaissiez... Et c'est dommage.

Alexandre Scriabine est un compositeur russe du fin XIXème, début XXème siècle. C'est la même époque que Debussy, pour nous en France.
Debussy, infiniment plus connu que Scriabine, mérite bien son succès. Son oeuvre (essentiellement pour piano, comme Scriabine) est superbe. Mais il y a quelque chose qui a commencé a me déranger, quand j'ai découvert Scriabine et me suis plongé dans son oeuvre, c'est que Debussy me parait en retard, en son temps. En fait, c'est Scriabine qui était incroyablement moderne. Finalement, j'aime bien mieux Scriabine. j'aime toujours beaucoup Debussy, mais je l'ai tant écouté que maintenant sa musique me parait sans surprise, trop convenue, trop prévisible... Avec Scriabine, je trouve exactement a la même époque un compositeur qui me propose une oeuvre plus difficile d'accès, empruntant moins les chemins faciles et tout tracés des "recettes qui marchent", et que je trouve au final plus intéressante.

Je propose d'écouter ces deux oeuvres emblématiques des deux compositeurs.





 
Au passage, je me sus permis de vous mettre une version assez rare de Doctor Gradus Ad Parnassum, qui est bien plus lente que la plupart de celles qu'on trouve, et bien plus expressive du coup, je trouve.
Je vous invite a écouter plus de Scriabine si vous avez aimé, préférez sans doute toujours les interprétations de Horowitz, qui est son élève, et qui est usuellement reconnu comme son meilleur interprète.

Un autre point passionnant à propos de Scriabine, est qu'il avait une synesthésie entre les notes et les couleurs. Faites moi penser a vous parler un peu plus des synesthésies, phénomène incroyable a l'interface entre la science et l'art

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/77/Scriabin_keyboard.svg
Les couleurs synesthésiques de Scriabine

Commentaires

Critiquer (ou pas)

Par Kyra le Dimanche 4 mars 2012 à 19:08
Je ne suis ni pianiste, ni musicienne donc je connaissais pas. Le problème c'est que je ressens rien en écoutant ces chansons. Ca me dérange beaucoup parce qu'elles sont belles. Peut être que le moment n'est pas propice aussi. J'ai fermé ma coquille alors je reviendrai plus tard. Et t'en dirai des nouvelles.
Par Tote le Dimanche 4 mars 2012 à 20:20
Synesthésie. Ça me parle parce que mon esprit en fait aussi. Mais rien à voir avec la musique, j'associe les chiffres à des couleurs.

Je ne suis pas musicienne du tout non plus, je ne connais pas Scriabine, et je connais très très peu Debussy. Mais le peu que je connais de lui ne m'a jamais vraiment transcendée..
Par Nezu le Mardi 13 mars 2012 à 21:34
Ca me rappelle une discussion qu'on a eu sur la synesthésie.
Par http://www.madeleinebrunelet.fr le Samedi 2 juillet 2016 à 3:08
En plus de ceux que tu trouveras sur ta boîte mail.
Par puma pas cher le Mercredi 24 août 2016 à 9:01
En plus de ceux que tu trouveras sur ta boîte mail.
 

Critiquer (ou pas)









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://son-et-lumiere.cowblog.fr/trackback/3171593

 

<< << | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | >> >>

Créer un podcast