Son-et-lumiere

When I was a boy with never a crack in my heart.

Samedi 26 mars 2011 à 14:17


Le jour est court, hélas, le soleil est couché.

La chaleur des rayons est maintenant éteinte,

Si bien que je me couvre pour aller au souper.

Un délicieux fumet emplit la maisonnée

L’huile d’olive remplace les odeurs d’arbousiers.

Et je respire, m’imprègne de ces odeurs corses,

De Méditerranée, de repos mérité.

Quand je m’assied à table, l’ambiance est au rire,

Et l’on ressent chez tous comme une joie de vivre,

Jusqu’à ce que que tout à coup, une personne ose,

N’en pouvant plus de voir, le repas sous son nez,

Pêcha par gourmandise, en un mot se servit.

Et voilà que bientôt tout le monde mangeait.

Les papilles occupées, les gens sont drôles à voir,

Concentrés sur l’assiette, souriant bouche pleine.


L'insatisfait plagieur
 
 
 
 

Commentaires

Critiquer (ou pas)

Par Anicroche le Samedi 26 mars 2011 à 17:20
C'est toi qui a écrit ça ? Ça sent bien le sud (les vacances pour moi donc), c'est sympa ^^
Par Anicroche le Samedi 26 mars 2011 à 17:22
Pourquoi regret ?
Par http://www.solinea.fr le Samedi 2 juillet 2016 à 3:32
Ce n'est pas du radotage, c'est de la pédagogie.
 

Critiquer (ou pas)









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://son-et-lumiere.cowblog.fr/trackback/3096248

 

<< << | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | >> >>

Créer un podcast