Son-et-lumiere

When I was a boy with never a crack in my heart.

Mardi 20 septembre 2011 à 1:03

Je reviens ou je ne reviens pas, je ne le sait pas.
Je dois au moins des excuses à tout ceux qui continuent à visiter mon blog chaque jour, pour cette si longue absence. 
L'envie de partager me passe. Je me referme, comme une fleur qui fane après avoir fait profiter de son nectar à de nombreux insectes. Espérant que les efforts n'ai pas été vains, et que chaque grain de pollen emporté par les visiteur puisse former un arbre millénaire. Et je suis si content, encore maintenant, d'avoir pu constater que j'avais vraiment fait découvrir des choses. La toute première fut Alina Orlova, cette chanteuse lituanienne dont j'ai vite parlé au début de mon blog. Quel ne fut pas mon bonheur de voir que Maud en parlais sur son blog, grace à moi ! Il y en a eu d'autres, et j'ai fait des rencontres sur cowblog qui sans doute resteront toujours dans un petit coin de ma tete, à me faire sourire chaque fois que j'y repenserai. On dirait une lettre d'adieu, mais ça n'en est pas une.
L'envie de partager me passe donc. Et je n'arrive toujours pas à produire à hauteur de mes attentes. Rien ne passe sur Son et Lumière donc. Le rideau est baissé, il fait noir et à peine entend on passer les visiteurs de tout les jours, qui entrouvrent la porte, regardant s'il y a du nouveau.
Il faut etre lucide, partager c'est aussi faire son interessant. Je ne crois pas aux bonnes actions désintéressées. C'est chercher à attirer l'attention dans la foule. Si possible des bonnes personnes. Il n'y a rien de mal à ça ! Quoi de plus naturel que de vouloir se sentir exister ? Quoi de plus naturel que de geindre un petit peu pour se faire cajoler, quand on en a besoin ? Comme dans beaucoup de choses, seul l'excès est à éviter, car il a l'effet inverse, et énerve les gens.
Le partage, comme sur son et lumière (et j'en suis fier), est, je le crois, un moyen efficace de se faire aimer sans énerver les gens en leur demandant trop. Mais. J'ai passé deux années en prépa, et ce blog s'inscrit tout à fait dans ce mode de vie. La prépa, les CPGE qui sont un vrai mode de vie, comme médecine ou tout les autres moins prestigieux que l'on oublie. On se sent vite plus seul, meme si l'on est accompagné. On a sans doute besoin d'un échappatoire et de gens totalement étrangers au "système". On a sans doute besoin d'un peu d'attention.
Certains le savent, j'ai maintenant intégré une école à Montpellier, élue (et à raison je le pense, aussi subjectif que soit mon avis) ville la plus agréable de France. Je retrouve la vie sociale de tout les jours. Pas celle des soirées-d-une-fois-par-mois, pas celle des visites en coup de vent à des personnes à qui l'on aimerai dédier tout son temps. Je suis bien, définitivement bien, et ne ressent plus le besoin d'écrire, et de regarder le nombre de visiteurs sur mon blog. Cela ne m'empeche pas de continuer un peu, mais c'est sans très grande conviction.
De plus, mes gouts étranges, undergrounds, expérimentaux, extravagants, se renforcent, se confirment jusque dans ce que je ne peux plus vraiment vous montrer. Il y a peu de sourire dans mes nouvelles poésies favorites, mes nouveaux albums du moment, mes nouveau peintre fétiches, ect. Je tient à ce que Son et lumière reste comme il est, dans son ambiance plutot bonne enfant et souriante, assez conventionelle somme toute (es-ce vraiment un si grand tord ? Je n'invente rien...).
J'aime de l'art que je ne comprends plus. Dont je ne peux pas dire, (mais absolument pas !) pourquoi je l'aime et ce que cela m'évoque. Je suis dépassé, mais enthousiaste. Enthousiaste, mais pas assez pour tout donner à tout bout de champs (ou de chant ? La grammaire des expression n'est pas mon grand point fort, et ce n'est pas ici un potentiel sens qui m'aidera.)
Je pense que je reviendrai. Je ne veux surtout pas fermer ce blog, meme s'il est à l'abandon.  Au moins me servira-t-il encore de visage pour ceux à qui j'ai bien l'intention de parler encore, de m'enrichir encore de leur conversation.
C'est aussi quelque chose qui me dérange un peu, bien que j'y tenait tant au début : l'anonymat total, la facade du blog. Là tout n'es qu'apparence, et une réflexion, une remise en question par la relecture, permet de supprimer toute spontanéité. "Je veux etre mon pseudo, et surtout pas moi meme. Je veux qu'on voit mon blog, et surtout pas mon corps". Il y a toujours une part, aussi légère soit-elle, de cela dans ce blog. Et sans doute dans tous, sans vouloir offenser personne.
Et je suis désolé pour les accents circonflexes, l'éditeur d'article, souvent capricieux à ce soir décidé de leur faire la gueule. Pourquoi pas, ils ne sont pas si important quand on y pense, juste un souvenir du passé.
Je suis donc de retour, et bien vivant, mais si ce qui me sert ici de visage souffre de paralyzie. Je vous invite à me contacter, m'envoyer des mails auxquels je répondrai avec plaisir, à réagir aux commentaire que je laisserai ici et là, à l'occasion.
Et merci d'avoir lu jusque là cette informe pavé de mon style lourd et sinueux !

Commentaires

Critiquer (ou pas)

Par serpe-hier le Mardi 20 septembre 2011 à 8:07
bah euh quoi de plus normal que de laisser son blog en plan à certains moments de sa vie?...
tu te sens bien, tu profites de ta nouvelle ville, des rencontres dans la "vraie vie" donc j'ai presque envie de dire: MAIS PROFITES-EN !!!!! tant que tu penses à nous. ^^
en tout cas cet article était inattendu et me fait plaisir :)
Par Anicroche le Mardi 20 septembre 2011 à 9:47
Infâme traître, lâche, vil sagouin !
Comment peux-tu revenir des siècles après pour nous dire que tu ne reviens pas, ou très très très peu. Ha, vil !
Par Kyra le Mardi 20 septembre 2011 à 19:05
Oui tu me dois des excuses !! >< Oui monsieur, parfaitement ! C'est toi le petit insecte ! Grr..

Non, bon, avec plus de.. comment on dit déjà ? Sérieux ? Oui c'est ça. :) Avec un peu plus de sérieux, ça me rend triste ce "départ". Parce que je faisais partie des gens qui entrouvraient la porte chaque jour en y laissant de temps en temps des empreintes ici et là. Et oui, tu m'as fait découvrir des choses. J'espère que moi aussi. J'espère faire partie des gens qui te feront sourire quand tu y repenseras. J'étais bien partie, n'est ce pas ? Finalement, tu restes un R. J'ai pas besoin d'en savoir plus tout compte fait. Ca serait moins marrant sinon. Alors tu restes un Musidoux et moi une Kyradieuse. Et c'est parfait comme ça.

Je penserai à t'écrire.

Je te souhaite maintenant plein de bonheur et d'épanouissement dans cette nouvelle vie, cette nouvelle ville. Mais tu as l'air de l'être alors continue sur ce chemin là.
Je te souhaite aussi de la réussite et de l'amour avec Musinette. ^^
Voilà, c'est avec tout mon coeur que je t'ai écrit ces mots. Sans qu'ils soient les derniers. :)

Cornet de glace deux boules renversé sur le côté..
Par trofimov le Dimanche 2 octobre 2011 à 17:22
Merci déjà pour tout ce que tu nous fait découvrir. Je continuerais à passer fouiner sur ce blog, pour dénicher tous les articles que je n'ai pas lu et dont je me réjouit déjà. Passe une bonne existence de ton côté et quand tu veux, reviens.
Par imparfaiite le Dimanche 23 octobre 2011 à 23:28
Je n'ai pas eu le temps de commenter cet article, ni les précédents, depuis longtemps, même si je t'ai toujours lu. (prépa powa, je sais que tu comprends). Sache que j'ai toujours aimé te lire et découvrir tes inspirations esthétiques. Je te souhaite une jolie vie dans ce nouveau départ, et bonne continuation, en espérant te croiser encore ici de temps en temps
Par Mitsukisuki le Samedi 29 octobre 2011 à 16:40
Ah ben tu vois, j'étais exactement pareille pendant toute la période où je n'ai pas écrit... MAIS REVIENS TOI!!! J'ai besoin de tes musiques, et de tes images, et tout ça! J'avoue que ça me manque! (Bon apparemment tu es bien revenu, donc tant mieux. x) )
Tu es sur Montpellier maintenant? Chouette ville, tu as de la chance. je pourrais y descendre souvent comme j'ai des amis et de la famille là-bas, mais à chaque fois il y a un truc qui fait foirer le voyage... ><
Par http://www.lesprit-design40.fr le Samedi 2 juillet 2016 à 3:13
Ca n'a absolument aucun sens.
Par Chaussure De Foot Pas Cher le Mercredi 24 août 2016 à 9:01
Ca n'a absolument aucun sens.
 

Critiquer (ou pas)









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://son-et-lumiere.cowblog.fr/trackback/3138725

 

<< << | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | >> >>

Créer un podcast